Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Association mayennaise de cavaliers randonneurs. Organise régulièrement des sorties sur la journée ou le week-end sur le département et les départements limitrophes.

06 Aug

5ème étape : Freigné - Pouancé (42 km)

Publié par PLB  - Catégories :  #EQUIRANDO

Bon, aujourd'hui, c'est sérieux. Jean-Christophe, de météo France, que nous avons écouté hier soir, annonce plus de 30° sur le Maine et Loire et il nous reste plus de 40 km à couvrir.
Vu comment nous étions KO hier, avec simplement 27 km, il va falloir faire quelque chose.

Notre responsable d'équipe nous met à l'aise : "nourriture des chevaux à 6h05. Vous vous levez quand vous voulez !". ça c'est un chef !

Bref, à 5h30, tout le monde est d'attaque...(tu parles de vacances) sauf qu'il fait nuit et que ce n'est pas trop pratique, surtout pour Claire qui doit rincer les jambes de son cheval.
















Enfin, tout s'enchaîne bien, nourriture des chevaux, toilette rapide, petit-déjeuner, démontage du campement, préparation de chevaux...et c'est parti !























Vous ne me croirez jamais, mais il est 7 heures.
Quand on veut !









C'est Laurène qui démarre à cheval.

Je m'occupe de l'intendance avec Georges ; Magali rentre chez elle aujourd'hui. Elle nous rejoindra ce soir au chateau de Tressé.
Nous commençons par les courses pour le picnic puis nous dirigeons vers notre point d'étape pour la première pause "boisson". Tout va bien. Il est 9h30. Voir bonus à la fin.



On se met d'accord sur un endroit pour la pause du midi et c'est reparti.














Georges et moi repassons au campement rechercher de l'eau - c'est qu'il ont tout bu les assoiffés - et nous cherchons pour la pause déjeuner run endroit sympa et ombagé.
Un joli petit chemin fait l'affaire.
Nous en profitons pour faire une petite sieste avant que les 1ers n'arrivent (rappelez-vous notre lever à 5h30).

C'est Michel et Brigitte qui arrivent les premiers.

Il est midi. Casse-croute et ils repartent juste avant que les autres n'arrivent.















La pause est la bienvenue car la 2nde partie de la matinée a été un peu difficile ; les chevaux nerveux et peu disciplinés.



Laurène est fatiguée. Je reprends Iquito pour la fin de la journée.

Nous prenons notre temps. Il ne reste qu'une quinzaine de km et nos hôtes (une association de cavaliers randonneurs locaux) ne seront là qu'en fin d'après-midi.





L'apres-midi est sympa ; de beaux chemins sinueux que les garçons font au galop. Les filles restons plus prudentes à cause des branches plus que basses et des ronces qui nous labourent les bras.

Plus loin, encore des chemins herbeux, de la bruyère, le menhir de la Pierre-Frite...





















Enfin, nous arrivons à Pouancé, au chateau de Tressé.




Le chateau abrite un établissement pour handicapés. L'ancien président de l'association de cavaliers randonneurs y travaille et le siège social de l'asociation est à l'entrée du parc.

Nous avons à notre disposition, paddocks et tonne à eau.





Une fois de plus, nous nous accordons une pause bien méritée, pendant que nos "hommes" vont rechercher les véhicules et avant de monter le campement.

















Après le pot de l'amitié offert par l'association, nous avons tous partagé un barbecue.

















A demain pour l' ultime étape et bonne nuit !


















Annecdotes :
- C'est la journée "vaches " de Stéphane. Au moins une vingtaine de photos, sous tous les angles.









- Nous avons eu les honneurs de la presse locale (interview Michel + photo de groupe).











- Notre président a failli perdre selle et tapis par défaut de sanglage ... Faîtes comme je dis, pas comme je fais !
- Iquito a étrêné son "bonnet d'âne" et tout le monde a suivi son exemple (enfin, les chevaux...).
- Rencontre très sympa avec des randonneurs du ???. 4 chevaux ibériques ou camargais, un camion d'intendance ingénieux.



















- On a dû séparer les chevaux en 3 paddocks car Golega recommençait à faire le chef dans le paddock commun ! Tel maître, tel cheval !
- Jean-Yves, encore lui, nous a fait "déguster" du ganité à sa façon.














Bonus


Commenter cet article
C
Les sympathiques cavaliers randonneurs que nous avons rencontré étaient des gens de par chez moi !!! Du Loiret !! Nous avons eu le plaisir de les retrouver par la suite à Chateaubriant, nous étions voisins de tente !!<br /> <br /> Effectivement, il faisait une chaleur phénoménale, si bien que je n'ai pas hésité à squatter la douche de l'atelier du CAT ! Pas nickel mais bon quand on a chaud on regarde pas trop les insectes autour ... La chaleur nous a également conduit à boire du jus d'orange congelé !!! Trop bon finalement, pas le temps d'attendre qu'il fonde !!!
Répondre
P
Vous avez-vu. Pour une fois, j'ai mis une photo de moi à cheval. Merci à Stéphane. En fait, à ce moment, nous voulions nous recueillir devant la petite vierge enchassée dans le menhir, et nos chevaux, peu chrétiens, faisaient les zouaves.
Répondre

Archives

À propos

Association mayennaise de cavaliers randonneurs. Organise régulièrement des sorties sur la journée ou le week-end sur le département et les départements limitrophes.