Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Association mayennaise de cavaliers randonneurs. Organise régulièrement des sorties sur la journée ou le week-end sur le département et les départements limitrophes.

12 Oct

Samedi 3 octobre - Granville

Publié par PLB  - Catégories :  #ACRVV


Sortie favorite de nombreux adhérents, Kairon est une destination que nous remettons régulièrement au calendrier.
Cette année nous avions choisi le 1er WE d'octobre, à la fois pour avoir le droit d'aller sur la plage en journée et pour essayer d'avoir un temps correct.
Malheureusement, de nombreux adhérents avaient oublié la date et pris d'autres engagements. Nous nous sommes donc retrouvés en petit comité : Brigitte, Michel, Jean-Yves, Laurène et Thierry.

Nous nous sommes donnés RV vers 10 heures au centre équestre qui nous héberge habituellement. Au programme, plage et si possible les pieds dans l'eau. L'expérience est nouvelle pour Sipy et Pirouette n'est pas non plus très chevronnée en la matière.

Nous nous préparons après un petit déjeuner sympa apporté par Brigitte.


Direction la plage. Thierry nous rejoindra ce midi car sa coéquipière, Adeline travaille ce matin (future adhérente ?).

Après le petit kilomètre de mise en jambe, les chevaux arrivent sur la plage.
1er obstacle, un petit bras d'eau à traverser...

Les choses se corsent. Pirouette marche comme sur des oeufs et refuse obstinément de descendre dans le lit du cours d'eau.
Rien n'y fait, ni la cravache, ni émulation des autres.

Brigitte est obligée de mettre pied à terre. ça commence bien!
Une fois sur la plage, chacun s'organise en fonction de ses envies.

Brigitte reste travailler Pirouette sur le sable mouillé. Laurène et Jean-Yves se dirigent vers la mer qui decend.
Et Michel s'amuse !


Au bout d'une heure, nous nous inquiétons un peu de Brigitte qui reste toujours au loin. Elle fait la tête ou quoi ?
Laurène va à sa rencontre. Quelques minutes plus tard, nous avons notre réponse. 
Depuis tout ce temps Brigitte essayait sans succès de nous rejoindre et Pirouette refusait de se rapprocher de l'eau. Quand ça veut pas, ça veut pas !

Entre temps, notre président préféré a fait faire connaissance de l'eau à Sipy. Tout se passe bien et Laurène et lui partent pour un petit galop.
Laurène entend un drôle de bruit. Elle se retourne. Patatras ! La selle a tourné et Jean-Yves se retrouve dans l'eau. Malheureusement, les paparazzi étaient bien trop loin pour la photo.

Bref, nous décidons de rentrer pour mettre Jean-Yves au sec et boire un coup . Une chûte de Président, ça s'arrose !


Thierry et Adeline nous rejoignent.



Claude, le mari de Brigitte arrive avec le camping car (ils vont rester tout le WE) et tout en discutant, il nous vient à l'idée de nous faire une petite ventrée de moules avant de repartir ce soir.

Pendant que les non cavaliers partent  faire les courses, nos aventureux cavaliers remettent pied à l'étrier...
... et regagnent la plage.
La chienne de Brigitte est de la partie et s'en donne à coeur joie.

Vers 17 heures nous remontons préparer les moules. C'est qu'il y a de la route derrière.
La soirée se termine très chaleureusement (désolée, ce n'est pas la censure, mais j'étais tellement fatiguée d'avoir arpenté la plage à pieds toute la journée que je n'ai même plus pensé à sortir mon appareil photo).

Bye bye et à l'année prochaine pour les absents.



Du mieux pour Pirouette !



Tu es beau Gancho !



Ce n'est pas du dressage...mais de la contrariété !
Commenter cet article
L
<br /> De la contrariété, chut fallait pas le dire ! C'est de la haute école tu veux dire !!!!!! De longues heures de pratique et d'entrainement pour arriver à ce résultat ! On dirait pas =)<br /> Anyway, un samedi vraiment sympa et les moules étaient une super bonne idée (manquait juste les frites). Un grand merci à Chéri-Chéri pour la cuisine !<br /> <br /> <br />
Répondre

Archives

À propos

Association mayennaise de cavaliers randonneurs. Organise régulièrement des sorties sur la journée ou le week-end sur le département et les départements limitrophes.